Date de sortie 10 novembre 2021
Durée 87 mn
Réalisé par Raphaël Balboni, Ann Sirot
Avec Jo Deseure , Jean Le Peltier , Lucie Debay
Scénariste(s) Raphaël Balboni, Ann Sirot
Distributeur Arizona Distribution
Année de production 2020
Pays de production Belgique
Genre Comédie
Couleur Couleur

Synopsis

Trentenaires, Alex et Noémie voudraient avoir un enfant. Leurs plans sont chamboulés quand Suzanne, l'élégante et charismatique mère d'Alex, perd peu à peu les pédales. Comportements farfelus et dépenses absurdes, Suzanne la maman devient Suzanne… l'enfant. Drôle d'école de la parentalité´ pour Alex et Noémie.

Offres VOD de Une vie démente

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Une vie démente

Critiques de Une vie démente

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Arriver après The Father et Tout s’est bien passé, autres films centrés sur des personnages perdant peu à peu leurs capacités physiques ou cognitives joue contre ce premier long métrage d’Ann Sirot et Raphaël Balboni. Ceux- ci mettent en scène une collectionneuse d’œuvres d’art à la soixantaine flamboyante dévorée par Alzheimer et les dommages collatéraux de cette maladie incurable sur son fils et sa compagne qui tentent au même moment d’avoir un enfant. Le duo Sirot- Balboni prend ici le parti de refuser l’accablement souvent lié à ces situations, de distiller de l’humour dans les situations absurdes du quotidien. D’en rire autant qu’en pleurer. Ils signent un film sans fausse note, jamais larmoyant mais trop scolaire pour convaincre totalement. Ils illustrent le sujet au lieu de s’en emparer quitte à susciter comme Zeller ou Ozon des réactions violemment contradictoires chez son spectateur. Dommage.

Dernières News sur Une vie démente

L'évènement triomphe à Saint-Jean-de-Luz

Quelques semaines après son triomphe à la Mostra, le film d’Audrey Diwan a obtenu pour sa première française, le Grand Prix du Festival luzien.