Tenet : Nolan
Warner Bros.

La décision du studio de sortir les films à la fois en salles et sur HBO Max pourrait mettre fin à sa relation privilégiée avec le réalisateur de The Dark Knight et Inception.

Nolan et Warner, c'est bientôt du passé ? C'est ce qu'annonce The Wall Street Journal, qui rapporte que le cinéaste aurait peu de chances de retravailler avec le studio dans l'avenir. La raison est facile à deviner : l'annonce en décembre dernier que les films Warner de 2021 allaient sortir à la fois en salles et sur le service de streaming HBO Max.

Cela mettrait un terme à une relation privilégiée de près de vingt ans : Warner distribue les films de Christopher Nolan depuis son troisième long-métrage, Insomnia (2002). Depuis, Nolan a tourné pour Warner la trilogie Batman, Le Prestige, Inception, Interstellar, Dunkerque... Jusqu'à Tenet, sorti cet été en salles contre vents et marées et dont les résultats au box-office ont forcément pâti de la situation sanitaire (363 millions de dollars de recettes mondiales pour un budget de 200 millions). En France, Tenet a rassemblé tout de même 2,34 millions de spectateurs, devenant ainsi facilement le plus gros succès en salles de cette satanée année 2020.

Le patron de WarnerMedia réagit aux critiques de Christopher Nolan et Denis Villeneuve

Mais Nolan n'a pas digéré l'annonce de sortie des films directement en streaming, et l'a fait savoir publiquement à l'instar de Denis Villeneuve (dont le Dune est prévu pour octobre-novembre 2021 chez Warner) : ''Plusieurs de nos plus grands cinéastes et de nos stars les plus importantes de l'industrie se sont couchés en pensant qu'il travaillaient pour le meilleur des studios de cinéma et se sont réveillés en découvrant qu'ils bossaient en fait pour le pire service de streaming", a écrit le cinéaste début décembre, en réaction à l'annonce. "Warner Bros avait une incroyable machine permettant aux réalisateurs de sortir leurs films partout, aussi bien dans les cinémas que dans les salons, mais ils sont en train de la démanteler au moment où l'on parle. Ils ne comprennent même pas ce qu'ils y perdent. Leur décision n'a aucun sens, économiquement parlant, et même les investisseurs les plus basiques de Wall Street voient la différence entre une perturbation et un dysfonctionnement." Parions que n'importe quel studio sera ravi d'accueillir un cinéaste tel que Nolan, l'un des plus connus et prestigieux au monde.

A lire aussi sur Première