TEST PC – Euro Truck Simulator 2 : Beau comme un camion

24/12/2012 - 15h55
  • Partager sur :
  • 0

Imaginez partir à la découverte d’un monde immense tout en chevauchant  une fabuleuse bête de  métal et de feu. Ça fait rêver, hein ? Très bien, alors signez ici je vous prie ! C’est fait ? Bon, maintenant dépêchez vous de monter dans votre camion ces 10 tonnes de chaussettes en poils de lapins nains ne vont pas se livrer toutes seule à Stuttgart. Ici on est dans Euro Truck Simulator 2 et le temps c’est de l’argent !

Dans le monde d’Eurotruck Simulator, point de gobelins, mais des automobilistes grincheux, point de cache au trésor, mais des restau-routes crasseux et surtout point de fidèles destriers de chair et d’os, puisque vous y incarnez un routier. Oui, Eurotruck fait partie d’une race bien particulière de jeux vidéo, les jeux de simulation hardcore. Bref ici, vous simulez un pro du transport routier au contrôle de camions fidèlement modélisés. Certes, les paysages sont un peu monotones mais ceci afin de restituer sérieusement les longues périodes d’ennui que connaissent les routiers lors de leurs voyages dans toute l’Europe. C’est un concept que de vouloir reproduire l’ennui des routiers au volant… Néanmoins, la carte a le mérite de proposer un immense terrain de « jeu », allant des pluvieuses terres du nord de la France aux ombrageuses régions Polonaises, tout en passant par l’orageuse ile britannique. Mais comme le disait Gérard « On n’est pas la pour regarder le paysage, mais pour s’assurer que nos 30 tonnes de jantes en alu arrivent à bon port et à l’heure ! » Car le jeu de cet Eurotuck est bien évidemment ailleurs.


 Une simulation de camionneur


Comme cela arrive souvent dans la vie (pour ceux qui choisissent cette voie), vous ne commencez avec rien d’autre qu’un camion et vous avez ensuite rapidement besoin d’argent. Vous avez donc le choix entre de nombreux contrats vous envoyant livrer au quatre coins de l’Europe pour des sommes proportionnelles aux difficultés présentées par la mission. Une fois dans votre camion il va falloir gérer de nombreux paramètres comme le passage de vitesse, le respect du code de la route, le niveau d’essence, la fatigue de votre routier et les intempéries. Oui, c’est aussi amusant que ça en a l’air… Bref, les premiers voyages en camions sont juste pénibles et interminables. Mais comme beaucoup Eurotruck trouve la lumière au bout du tunnel puisque ces premiers voyages vous permettront d’acheter de nouveaux camions et d’embaucher, afin de mettre sur pied une véritable entreprise de transport. A vous le monopole de la livraison d’endives entre Lille et la riante bourgade de Brno en Ukraine. A partir de ce moment le titre prend un côté gestion vraiment pas déplaisant, en vous permettant de jongler avec de nombreux organismes comme l’ANPE, les banques et les nombreux concessionnaires automobiles parsemant l’Europe. La vie de routier en somme…

 

Eurotruck Simulator 2 est un jeu dont il est assez difficile d’extraire du fun. Mais dans sa catégorie il se défend plutôt en évitant les écueils (graphiques/techniques/et bien d’autres) des trop nombreuses simulations allemandes parachutées sans préavis sur nos terres. En clair si vous aimez les camions voilà sans doute le jeu de vos rêves…


Newton

Note : 2/4

  • 0
Prochainement au cinéma
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Ils ont aimé
    Les sorties jeux vidéo
    • Total War : Rome II 3
    • Call of Duty : Ghosts 3
    • Grand Theft Auto V 4
    • Ys : Memories of Celceta 3
    • OlliOlli OlliOlli 3
    • Dangan Ronpa : Trigger Happy Havoc 3
    > Toutes les sorties jeux vidéo